AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une lumière éteinte dans le ghetto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




MessageSujet: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:16



KEYZER SOZE
☾19 ans
☢ uranus
☼ keyser aide son père dans le bâtiment mais brasse entre les tours et monte des coups foireux pour faire monter en flèche son compte en banque

DEUX COUILLES UN CERVEAU POUR S'EN SORTIR.


fuck faire la queue dans les boîtes d'interim
j'suis bousillé...j'suis trop grillé...
j'connais l'générique et la fin du film
fils d'ouvrier, tu veux briller?
tu finis rafalé comme jacques mesrine
sauf que toi demain on va t'oublier.

le vrai nom de celui qui se fait appeler keyser sozé est nordine el hassoui. il est originaire du riff au maroc et de confession musulmane. nordine est obsédé par l'argent au point que ça le ronge de l'intérieur, n'écoute que de la funk et du rap jugé trop obscène par ses parents, mène une vie constante dans le haram mais se lève tout les matins pour la prière de fajr, roule dans une audi qui n'est pas la sienne, pense que toutes les filles sont des putes mais les aime toujours trop vite et trop mal. nordine a toujours des problèmes mais ne perd jamais son sang froid car son sens de la réflexion est toujours ce qui le sort des sales affaires: il a toujours les idées les plus diaboliques.
nordine est le prince de la ville. jeune. ambitieux. toujours vicieux.
nordine n'a peur de rien. sauf peut être de Dieu.

rien de vénérable donne pas de sentiments
suce ma bite mais ne m'aime pas bébé l'amour ne remplace pas l'khaliss
⊹ parachute ending ⊹ soraya ⊹ eden memories




Dernière édition par Keyser le Mer 12 Aoû - 17:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:17



Mohamed explose de rire. Wallah? Keyser sourit en fronçant les sourcils. Wallah al 3adim, juste là derrière, dit-il en recrachant la fumée de son joint et en pointant le siège arrière de son Audi R8 franchement récupérée au garage de son cousin, gros son père était à la fenêtre en plus. Moha lève les sourcils en signe d'approbation et se penche vers le trois feuilles coincé dans sa main, puis lèche la feuille d'un geste rapide et automatique avant de terminer de le rouler. Elle est d'où? Le siège baissé au maximum, les pieds sur le volant, Nordine se contente de répondre comme si c'était une évidence: Neptune. Les filles de cette tour c'est toutes des putes. Moha acquiesce calmement, allume son joint et tire une énorme latte laissant son visage se noyer dans la fumée. Il ferme les yeux et écoute l'auto-radio qui crache des paroles qu'il connaît par cœur. Je ne sais rien faire de mes mains à part sécher mes larmes, je suis flammes déflagrations, arme, un drame national. 15 ans quand même..., souffle-t-il d'un air presque admiratif. Nordine répond pas. Il aime pas s'étaler sur ces trucs trop longtemps. Il aime pas parler de tout ça. Les filles qu'il baise, qu'il salit, qu'il abîme, comme ça, pour faire passer le temps, pour se vider les couilles. Les filles qui le rendent fou, les filles et leurs hanches larges, leurs lingeries en dentelle, leurs lèvres pulpeuses, les filles et leurs cœurs qui battent si fort que Norde les entend s'accélérer lorsqu'il les démonte avec soin à l'arrière de voitures allemandes louées parfois pour l'occasion ; comme le cœur de cette jeune algérienne bien sous tout rapport qui s'était fait une joie de lui sucer la bite alors qu'elle n'avait, comme venait de lui rappeler Moha, même pas la majorité sexuelle. Les filles et toutes ces raisons qui font dire à Keyser que la vie vaut la peine d'être vécue dans le haram, un peu. Mais si Nordine s'était aventuré dans cette histoire ce n'était pas pour le simple amour du risque ni pour les formes de cette jeune fille à la naïveté inégalable. C'était pour une autre raison. Une raison bien plus exécrable. Je l'avais prévenu. Moha ricane, parce qu'il sait. Il faut pas l'emmerder Nordine. C'est un gentil garçon Nordine, mais voilà, il faut pas jouer avec lui. Sinon c'est pas Nordine que t'auras en face de toi. C'est Keyser. Le Keyser qui avait pris soin deux mois plus tôt de vérifier l'arbre généalogique de l'inconscient qui lui avait enculé 5 000 euros dans une sombre histoire de drogue pour y déceler son point faible, le nom de sa petite sœur. Le reste n'avait été qu'une succession d'épreuves qu'il connaissait par cœur: aborder sa victime sur les réseaux sociaux, lui dire ce qu'elle voulait entendre, la rendre dingue, forcer comme un porc jusqu'à ce qu'elle finisse par craquer, la faire monter dans le R8, et puis afin arriver à l'unique but de cette manigance sordide: déshonorer l'unique fille de la famille de celui qui avait osé se frotter à lui. Cela avait été d'une facilité déconcertante, au point qu'il n'en éprouvait aucun regret, bien au contraire. Si il n'avait pas eu de mal à la séduire c'était bien la preuve que ce n'était pas une fille bien, alors quelque part Nordine avait presque l'impression de rendre service à tout le monde en leur ouvrant les yeux sur cette vérité. Évidemment Keyser n'était pas assez stupide pour faire rapporter la nouvelle aux oreilles de celui dont il s'était vengé puisqu'il savait qu'une telle offense à sa famille le mettrait dans un état de rage tel qu'il finirait probablement égorgé, mais selon la théorie de Nordine les filles d'ici qui perdaient leur virginité aussi jeunes finissaient toutes par devenir à moitié nymphomanes, ce n'était donc qu'une question de temps avant que la réputation de la jeune algérienne fraîchement dépucelée parte en lambeaux. Il n'avait plus qu'à laisser entendre que la fille au numéro 103 de la tour Neptune avait les mœurs plus légères que ce que le voile sur sa tête ne laissait présager et la regarder se faire dévorer par les autres connards du quartier, trop faible pour résister bien longtemps. Il ne serait même pas incriminé pour ça. Aujourd'hui c'est peut-être la dernière fois que je souris...Aujourd'hui, je crois que j'vais me rendre, j'en ai marre de courir...
Booba a fini de rapper et Keyser réalise en sursaut qu'il est déjà 19h. Putain. Il est trop défoncé, merde, c'est l'heure là. Hé vas y Moha dégage, balance-t-il sans même un regard pour son pote, trop occupé à ouvrir les fenêtres de l'Audi pour enfin pouvoir respirer. T'es sérieux? répond Moha qui a déjà compris le changement de comportement brutal de Nordine. C'est toujours la même chose avec lui. C'est l'heure. Toute la fumée accumulée dans la voiture depuis le début de l'après-midi s'échappe peu à peu, mais son crâne est lui trop enfumé pour faire l'effort de répondre autre chose. Moha insiste quand même: T'es sérieux fils de pute ? Vas y pas on s'en fout. Mais Nordine n''écoute plus, il ne pense plus qu'à l'heure qu'il est et à la distance qu'il lui reste à parcourir, alors il remonte son siège d'un coup sec et donne un coup de pied dans la cuisse de son pote pour l'inciter à sortir de sa voiture sans plus tarder. L'autre arabe finit par capituler et ouvre sa portière en vociférant des injures en arabe que son destinataire connaît par coeur.  Ta gueule connard, répond-t-il en souriant, avant de partir en trombe, laissant Moha dans un nuage de fumée. Trois quart d'heure plus tard, Nordine El Hassoui salut son père qui se trouve de l'autre côté de la pièce d'un signe de tête, prend place calmement sur ce tapis qu'il connaît par cœur, lève ses mains à hauteur de ses oreilles et après une profonde inspiration prononce distinctement, passionnément, sincèrement Allahou akbar.
Dieu est grand.





Dernière édition par Keyser le Lun 17 Aoû - 8:43, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:23

Du Niro + le surnom + l'origine, j'suis déjà fan ! Welcome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:38

Ba wééééé mon ami
j'ai pas l'habitude de croiser des gens qui écoute Niro sur les rpg mais ça fait tellement longtemps que j'm'étais pas inscrite sur un forum aussi, en tout cas tu me fais plaisir, merci pour tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:54

j'ai trop hâte d'en lire plus!
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
¸.•♥•.¸¸.•♥ •



MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 17:56

omg j'aime tout
bon moi sérieux j'ai pas de référence dans le rap, mais saches que j'aime quand même ta fiche, et puis en débarquant avec un personnage comme ça, ici, tu me vois ravis
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-ensemble.fr-bb.com

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 18:46

ohhh merci mina j'espère que mon petit keyser te séduira


aaaah c'est pas grave ça mais crois moi avec moi tu vas en bouffer du rap si tu t'aventures dans ma fiche et mes rps, certainement sans t'en apercevoir d'ailleurs, parce que j'adore ça
merci beaucoup en tout cas j'espère que la suite te plaira aussi !! hâte de découvrir mona à mon tour I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
۰•● ❤✿❤ ●•۰



MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 20:06

Toi j'vais taimer je le sens.
Ton nordine cest un amour, jlaime deja !
Bienvenue p'tit gars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 21:40

Bienvenue parmi nous !
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Mer 12 Aoû - 22:01

du sch
(on veut d'l'or et une pute câline)

j'suis pas validée mais keyz pue la classe voilà; j'veux faire pleuvoir les billets verts avec toi. (t'as vu j'suis romantique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-ensemble.fr-bb.com/t355-thru6wwoes#2867

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Ven 14 Aoû - 21:15

keyser est un joli garçon
pas mal hâte de voir le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Dim 16 Aoû - 18:59

Yooo re tout le monde excusez moi pour ces quelques jours de désertage j'ai eu un week-end très chargé et pas mal de problèmes à régler  
but i'm back now bitches.

Merci à tous pour votre accueil j'espère ne pas vous décevoir par la suite avec mon ptit arabe (suite qui devrait arriver demain normalement) I love you I love you

nnena les billets sont fournis avec keyser viens faire un tour du bendo dans son R8 on va s'arranger

mothafaaaack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Dim 16 Aoû - 19:49

oh la la
c'est bérénice de ww, tu étais bien thaïs ? (ton pseudo me disait quelque chose depuis quelques jours)  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Dim 16 Aoû - 20:12

thael* pas thais mais oui oui oui!!!!!
truc de fouuuu de te revoir ici, ça me fait grave plaisir, ww m'a tellement marqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
¸.•♥•.¸¸.•♥ •



MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   Lun 17 Aoû - 9:08

j'aime les contradictions du personnage, et comment tu le fais ressortir dans ton texte haha j'te valide avec plaisir
et j'peux t'assurer toutes les filles de neptune sont des putes
et oui, pas de problème pour garder pawel le temps de trouver quelqu'un d'autre. si je tombe sur qqun d'intéressant, j't'en fais part. je compatis à la galère de trouver des visages arabes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-ensemble.fr-bb.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une lumière éteinte dans le ghetto   

Revenir en haut Aller en bas
 

une lumière éteinte dans le ghetto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une lumière éteinte dans le ghetto
» 2015: le 20/09 à 10h45 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à le bourg-dun - Seine-Maritime (dép.76)
» 2015: le 20/01 à 08h10 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à Mont Saint Aignant - Seine-Maritime (dép.76)
» Danser dans la lumière de Shirley Maclaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOHU BOHU :: les astéroïdes :: le passeport :: les illuminés-