AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PETITE FOURMI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: PETITE FOURMI.    Dim 31 Mai - 18:34

un,
deux,
trois.
quatre ? ... le quatrième coup ne vient pas.
izia respire. elle ouvre les yeux. jeff a quitté la pièce aussi vite qu'il est rentré. merde. non... merde, merde, merde... elle sent le gout métallique du sang dans sa bouche, et même elle sent son coeur battre dans sa lèvre inférieure, lui indiquant que celle-ci est en train de tripler de volume, plus vite qu'avec une injection de botox. elle s'essuie la bouche avec la paume, pour nettoyer le sang. izia s'adosse contre le mur, épuisée. le miroir en face la juge. t'as vu ça, il t'as pas loupé cette fois, hein, t'es trop dégueulasse à regarder. c'est la première fois que jeff la cogne au visage. d'habitude, il frappe là où les fringues cacheront les marques. izia se regarde. elle voit son oeil qui vire au noir. non, non, non. merde. elle se précipite et attrape le tube de fond de teint qu'elle cache pour les "grandes occasions" comme celle là. izia se maquille jamais. d'abord, elle sait pas faire. elle essaie de cacher son oeil, en vain. son téléphone sonne. le nom de salim s'affiche. elle se mord la lèvre, c'est tellement pas le moment. elle ouvre le message "j'suis au square, pointe toi, j'ai du domac tout chaud." elle sait que si elle ne vient pas, il va venir chez elle. merde. elle enfile un sweat et une paire de ray-ban qu'elle a trouvé au cinéma un soir. elle met sa capuche et quitte l'immeuble à toute hate, en espérant qu'il posera pas de question. tu rêves ma pauv' fille. elle le repère de loin. silencieusement, elle se laisse tomber à coté de lui et attrape une barquette de frite qu'elle badigeonne de ketchup. elle regarde droit devant elle. tu sais c'qui serait cool ? qu'on parte en vacances cet été, genre... avec tes potes à toi si tu veux. mais j'aimerais bien aller quelque part. arrête de faire ta strange, salim va voir direct que tu tournes pas rond, idiote.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Mar 2 Juin - 21:32

à la cité, il n'y a toujours rien à faire l'après midi. à part glander avec les potes dans les abri bus ou dans les cages d'escalier. depuis que son père est décédé, salim délaisse un peu sa mère et son frangin. il passe ses journées dehors à courir, à traîner avec les khô, à brûler des morceaux de plastique et d'ennui. ce matin, il a squatté au centre commercial et comme il avait un petit creux, il s'est acheté un domac. il s'est dit qu'izia voudrait bien le partager avec lui, parce qu'elle aime bien toutes ces cochonneries bien qu'elle n'est pas très grosse. elle a plutôt des jambes coton tige et un corps en porcelaine que salim avec ses bras gonflés à peur de casser lorsqu'il la serre dans ses bras. izia est la petite poupée de porcelaine dont il faut prendre soin, parce qu'elle se brise si facilement.  il lui envoie un sms, et dans la minute, elle est là, assise à côté de lui. elle arrive encapuchonnée jusqu'aux joues, comme le p'tit kenny de south park. les lunettes noires sont anachroniques avec la grisaille qui surplombe le béton. il rigole de la voir empotée dans ce sweat trop grand dont il reconnaît l'origine. tu t'la joues racaille maint'nant ? il la reluque par dessus son burger, mais elle semble fuir à son regard. elle se laisse tomber sur le banc à côté de lui, sans dire un mot. izia prend une barquette de frites dans le sac en papier et vide la portion de ketchup dessus. salim la regarde d'un œil inquiet. y'a quelque chose qui tourne pas rond chez cette meuf. y'a un blême. et il capte tout de suite aux sonorités pleines de sanglots de sa voix qu'il s'est passé un truc pas net. où tu veux, bb ! (il aime bien l'appeler comme cela des fois, parce souvent ça la fait sourire. mais cette fois, elle reste de marbre et ne capte même pas le pic) faudrait juste que j'chope une caisse avec un pote, et un peu d'fric. salim remarque qu'elle ne vide pas sa barquette de frites, son estomac est nouée et il ne peut rien avaler. il attrape la branche de ses lunettes et commence à les retirer délicatement. t'as pas besoin de ses lunettes, il fait pas soleil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Mer 3 Juin - 10:01

izia n'aurait pas du venir. elle sait très bien que ça va être difficile de mentir à salim. elle sait même que ce sera impossible. elle est là avec sa capuche et ses lunettes et elle a l'impression d'être une de ces filles qui cachent les marques de leurs mecs. sauf que jeff n'est pas son mec. c'est le mec de sa mère. c'est à cause de lui que linda n'adresse presque plus la parole à izia. c'est à cause de lui que tout le monde pleure le soir. enfin... linda et izia, en tout cas. izia a oublié le nombre de fois où elle a rêvé de planter jeff dans la nuit, pendant qu'il cuverait. elle sait qu'elle n'en serait pas capable. salim peut-être. et c'est peut-être pour ça qu'elle n'aime pas parler des coups avec lui. parce qu'il les rendrait. izia entend la voix de salim à coté d'elle. elle, elle est hyper concentrée à regarder au larges, surtout ne pas cligner des yeux, sinon elle va pleurer. elle engloutit ses frites et essuie ses mains grasses sur son sweat. oui... des vacances. partir loin de la galaxie. elle n'a jamais fait, ça doit être bien ailleurs. izia rêve d'enfoncer ses orteils dans du sable, pour voir comment c'est. pas au lac, c'est pas pareil. salim la tire de ses pensées en commençant à retirer les lunettes qui lui masquent le visage. arrête ! elle crie, trop fort. elle remet les lunettes en place. elle se mord la lèvre, le coté enflé, salim ne peut pas le voir, pas si elle se tient bien droite à coté de lui. j'ai... mal aux yeux. elle sait que le mensonge ne prendra pas. détourner son attention, vite, pour qu'il oublie ça. j'pourrais demander à mon voisin de nous prêter sa voiture. c'est une antiquité - comme lui - mais tu saurais la conduire, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Ven 12 Juin - 19:30

izia replace ses lunettes avec rapidité. ce geste et ce cri ne sont pas habituelles. ils ne lui vont pas, ne lui correspondent pas. c'est comme si salim quand il a déplacé ses lunettes avait de l'électricité dans les mains, et qu'elle a bondi parce qu'elle a reçu une châtaigne. d'habitude, ses mains ne sont jamais électriques avec elle. sauf des fois quand il fait des gestes trop furtifs, trop rapides, trop soudain. izia sursaute parce qu'elle n'attend pas ces mouvements violents, qui arrivent comme de la foudre, et voit dans un éclair le visage de son beau-père. derrière ses lunettes noirs se dissimule un secret. quelque chose qu'elle a du mal à dissimuler. mais salim ne comprend pas tous ces gestes et ces réactions étranges, ces phrases dans le vide et ces soudaines envies de voyage. il s'enfonce encore et toujours. il patine dans la boue, embourbé par son absence de discernement. il a cru voir une tâche orangée sur sa paupière, et réagit tout de suite en chambrant la miss sur cette tentative ratée de se tartiner la gueule avec un peu de poudre de magie. – hé mais tu t'maquilles maint'nant ? t'as mis du fond d'teint ? il rigole parce que ça lui fait drôle de voir izia, cette fille si peu girly, si différente de toutes les pétasses du quartier, se maquiller la figure comme si elle faisait partie de leur bande. mais il s'arrête tout de suite de rire. parce qu'il voit bien qu'izia n'est pas l'humeur. - j'peux conduire n'importe quel bolide, t'inquiète. mais t'es sur qu'il voudra la prêter à un bande de cons comme nous ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Sam 13 Juin - 17:43

des fois, elle a envie de lever les yeux au ciel, quand salim se moque d’elle parce qu’elle est maquillée. ça lui arrive de le faire. pas toujours pour cacher des bleus en plus. des fois, quand elle sort, elle aime bien se maquiller. ça s’arrête généralement après un peu de poudre et de mascara, parce qu’elle sait pas en faire plus, izia. mais là, elle crève d’envie d’enlever les lunettes pour qu’il comprenne pourquoi elle a cette tartine de maquillage qui lui fige le visage. mais non. s’il sait, il va s’énerver, elle en est à peu près sur. izia hausse les épaules, les yeux dans le vague. ‘suffirait que je lui fasse un peu les yeux de biches, et que je l’accompagne faire ses courses une semaine et j’suis sure qu’il dira oui après. il s’en fout d’abord, j’crois qu’il s’en est pas servi depuis un an de son épave. elle se tourne un peu vers salim, des fois, elle voudrait juste pas parler et juste qu’il la prenne dans ses bras. personne la prend jamais dans les bras pour la bercer comme un bébé et lui dire que tout va bien. izia se dit souvent qu’il doit y avoir que salim pour faire ça bien avec elle. et j’me maquille pour trouver un vrai mec qui m’emmènera loin d’ici sans chipoter sur une histoire de voiture. elle dit, pour le taquiner un peu. elle sait que ça va l’agacer. elle reprend son sérieux. tu crois que si j’te dis un truc, tu peux me promettre de pas t’énerver ? il faut bien qu’elle lui montre son visage, elle va pas se cacher pendant une semaine derrière se ray-ban à la con.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Ven 19 Juin - 8:58

salim aime bien la répartie d'izia, parce que sur ce terrain là, elle se débrouille bien mieux que lui. et il sait très bien que ce ne sont que des petites taquineries. il tord ses lèvres en sourire puis efface cette expression de ses lèvres aussi vite qu'elle est apparue, parce qu'il sait très bien que sa remarque cache un malaise plus profond. il aimerait lui dire 'arrête izia, ta voix tremble, et j'entends les pleurs au fond de ta gorge'. il aimerait aussi la prendre dans ses bras comme un petit chat, et lui caresser les cheveux et lui dire 'dis moi ce qui ne va pas'. mais des fois il ne peut pas, parce qu'il a peur qu'elle se fâche, qu'il ait un geste déplacé, qu'elle croit qu'il n'est pas sincère et qu'il est juste un gars comme les autres. il ne veut pas qu'izia pense cela : qu'il est juste un autre connard qui veut la mettre dans son lit. alors il préfère respecter un certain écart entre eux. laisser ses mains en dehors de ça. il reprend son air faussement détaché : non non, vas y, balance. si elle lui demande de promettre de ne pas s'énerver, c'est qu'elle va lui dire quelque chose qui va le faire bondir, rugir comme un tigre. elle hésite encore un peu, et fait silence. alors salim pose sa barquette de frites à côté de lui, et lui prend sa main. j'te promet que je vais pas m'énerver.
mais il sait, et elle aussi, que ses promesses sont des mots jetés en l'air.
et que la nouvelle le mettra vraiment très en colère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    Dim 21 Juin - 20:26

izia veut lui dire la vérité. elle sait pas mentir, et encore moins à salim. salim c’est comme s’il lisait dans sa tête parfois, ça lui fait presque peur. elle se demande si c’est juste avec elle ou bien s’il sait faire ça avec les autres aussi. salim connaît pleins de gens, il a pleins de potes… et les filles aussi, les filles aiment bien salim. personne aime salim comme izia l’aime et des fois, elle se demande si il le sait, ça. alors voilà, à cause de tout ça, elle est obligée de lui dire la vérité, lui dire ce qu’il se passe chez elle, ce que fait jeff quand il est en colère. il sait déjà un peu. un peu juste, parce qu’izia dédramatise, pour pas passer encore pour une victime. salim promet eti izia sourit, parce qu’elle sait qu’il dit ça pour être gentil. jeff s’est encore énervé. enfin… tu vois, un peu plus que d’habitude. izia enlève les lunettes de soleil et regarde le brun à coté d’elle. elle vérifie dans la foulée qu’il y a personne, qu’ils sont bien que tous les deux. c’est rien hein, c’est juste gonflé parce que c’est tout frais. elle se mord la lèvre qui saigne encore un peu. izia évite salim du regard pour pas voir dans ses yeux la colère. de la colère contre elle, de rien avoir dit avant. contre jeff, parce que c’est un connard. izia déteste les gens qui se mettent en colère. et quand salim s’énerve elle se recroqueville comme une petite fourmi, dépassée par cette colère qu’elle n’arrive même pas à faire sortir d’elle-même elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PETITE FOURMI.    

Revenir en haut Aller en bas
 

PETITE FOURMI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite histoire de fourmi
» Voici une petite histoire de Mimi la fourmi ....
» LA CIGALE, LE TABAC ET LA FOURMI:
» un répulsif contre les fourmi??
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOHU BOHU :: les cratères lunaires :: la face cachée de la lune :: version un :: rp-